Quelle est votre valeur sur les réseaux sociaux

Lorsque l’on s’inscrit un peu partout les informations que nous donnons volontairement sont monnayables.  Vos amis sur Facebook sont une mine d’informations de grande valeur. Comme expliqué dans le blog Stanblog : Notre vie privée est une monnaie. Tout ce que nous faisons sur des sites est utilisé souvent comme information pour nous vendre quelque chose à un moment ou un autre.  Que nous cherchions sur Google ou juste à se promener sur Facebook par exemple.  Notre identité est utilisée pour décortiquer nos besoins présent ou futur.  La publicité devient alors plus ciblée et plus précise selon l’utilisateur.  Le prix de ces informations est quasi impossible à quantifier pour le commun des mortels.  Mais je suis sûr que les grandes corporations sont à l’affût et réagissent.
Selon le site Branchez-vous dans son article Combien vaut un fans sur Facebook ? La moyenne serait de 136,38 $ et elle pourrait même grimper jusqu’à 270,77 pour certains. Est-ce vraiment une surprise ? Nous somme dans une société de consommation où tout le monde a un prix.  Tout le monde a un prix juste à savoir quel est le vôtre et jusqu’où vous influencez cette valeur. Mais tout les chiffres que l’on avance sur le web quant à la valeur d’un fan de Facebook sont contestés.  Certains disent 3,60$ c’est un peu plus conservateur que 136,38… Je crois également que c’est relatif au produit que l’on a à vendre.  Un fan de BMW vaut-il plus qu’un fan de Lay’s ?

Sur le site Isarta on peut lire le billet intitulé : Les réseaux sociaux et la stratégie marketing des enterprises. On y explique que les réseaux sociaux ne sont pas l’Eldorado et que la valeur monétaire d’un fan de Facebook n’est pas si grande.  Souvent les gens qui deviennent fans d’une entreprise le deviennent parce qu’ils sont personnellement impliqués comme employés par exemple.  Souvent les gens ne verront même pas que leurs amis sont fan de la compagnie X parce qu’il y a toutes sorte d’autre informations qui apparaissent sur le fil de nouvelles de Facebook. Le mot fan est par ailleurs assez galvaudé on peut être fan de n’importe quoi utile ou pas.  Donc il faut être sur les réseaux parce qu’effectivement les gens sont des acheteurs potentiels et peuvent devenir des clients de l’entreprise.  Mais les pages de Facebook et autres ne doivent pas remplacer un site web d’une entreprise. Les newsletters sont une des meilleures façons d’atteindre les clients directement sans diluer l’information dans le flot d’infos du fil de nouvelles.

Je ne sais pas de combien est ma valeur, mais à la suite de ces informations je porterai plus d’attention lorsque l’on me demandera mes informations personnelles sur un site ou que l’on me demandera de devenir « fan ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :